Un son de qualité aux Jeux d’été et d’hiver

Les microphones Audio-Technica sont au cœur de l’action lors des Jeux d’été et d’hiver


Photo Légende  

Cette photographie est la propriété de Jean-Philippe Ksiazek/AFP/Getty Images. Toute utilisation, modification ou reproduction non autorisées de cette photographie sont strictement interdites.

Les microphones Audio-Technica sont au cœur de l’action lors des Jeux d’été et d’hiver. Durant les Jeux d’Athènes en 2004, de Sydney en 2000 et d’Atlanta en 1996, et les jeux d’hiver à Salt Lake City en 2002, des microphones Audio-Technica ont été enterrés dans des bacs à sable, suspendus dans le champ du lancer du poids, perchés sur une barre fixe, fixés sur le bord d’une piste et soumis au givre et à la neige d’une course de slalom pour être aux premières loges et restituer un son clair et de haute qualité.

Les microphones et les systèmes sans fil A-T relèvent le défi olympique, leur conception répondant aux plus hautes exigences requises pour la diffusion de prestigieux événements sportifs. Selon Michael Edwards, directeur de produit chez Audio-Technica : « La longévité et la fiabilité d’A-T, de même que la fidélité de la reproduction sonore et la cohérence qu’offrent nos micros jouissent d’une excellente réputation dans l’industrie ».

Nombre de microphones canon Audio-Technica ont été sélectionnés pour les Jeux d’été d’Athènes en 2004 en raison de leur reproduction sonore claire et intelligible et de leur prise de son très précis à longue distance. Autres microphones A-T autorisant les réglages audios : le micro AT895 à directivité contrôlée accrue, le micro de surface AT841à condensateur omnidirectionnel, le micro-cravate miniature MT830 à condensateur omnidirectionnel, le micro-cravate miniature AT831 à condensateur cardioïde et le micro-cravate subminiature AT899 omnidirectionnel de 5 mm. Les systèmes sans fil Audio-Technica ont aussi joué un rôle important.