Chœurs

Pour les prises de son professionnelles dans ce domaine, Audio-Technica a innové en lançant des modèles de microphones miniatures suspendus, qui offrent une réponse étendue et naturelle. Leur taille réduite et leur poids plume permettent de les installer discrètement au-dessus des chœurs au moyen de leur propre câble, sans hauban inesthétique. L’adaptateur fourni sert à orienter le microphone avec précision. Ces modèles disposent d’un module d’alimentation en ligne ou sur plaque pour une fixation rapide sur les murs ou au plafond. (Ces modules d’alimentation ne doivent pas être confondus avec les alimentations fantômes susmentionnées.) Cet ensemble, comprenant le corps de microphone, l’étrier de suspension et le câble miniature, existe en noir ou en blanc pour se fondre dans des environnements clairs ou sombres.

FIGURE 7
Un microphone cardioïde disposant d’un angle d’admission de 120° garantit une prise de son équilibrée au-dessus de la source à capter. On devra le placer en avant de la source de son la plus avancée et au-dessus de la source la plus éloignée tout en l’orientant entre les deux (figure 7). En surélevant le micro au-dessus de ces deux sources on pourra équilibrer les niveaux sonores, mais au risque d’augmenter le captage du bruit de fond et la réverbération. Dans la mesure du possible, et ce afin d’obtenir un équilibre entre l’avant et l’arrière, la distance entre le micro et la prise de son la plus éloignée ne devrait pas dépasser le double de la distance à la source la plus proche (figure 7).

FIGURE 8
La largeur de la prise de son équivaut approximativement au triple de la distance à l’interprète le plus proche. S’il faut ajouter des micros pour obtenir une source plus large, il importe d’espacer ces derniers d’une distance au moins triple de celle existant avec la source sonore (figure 8).

Aller à la prochaine rubrique (Micro-cravate)
Retour à Applications spécifiques