Microphones sans fil – l’essentiel


  • Chaque système de microphone sans fil fonctionne selon une fréquence spécifique.

  • Les fréquences pouvant être utilisées par le sans fil sont établies par les gouvernements.

  • Il arrive que les fréquences sans fil soient utilisées également par les stations de télévision, des équipements de communication et de nombreux systèmes de microphones sans fil.

  • Ce partage de fréquences aboutit à une probabilité infime que la fréquence que vous choisissez soit utilisée par quelqu’un d’autre dans la même zone.

  • Les exigences techniques concernant le sans fil sont également réglementées par les gouvernements, y compris la puissance maximale des émetteurs.

  • Pour constituer un système sans fil, il faut un émetteur et un transmetteur, les deux devant fonctionner sur la même fréquence.

  • Si deux émetteurs fonctionnent sur la même fréquence, de graves interférences risquent de rendre le système sans fil inutilisable . Il est impossible d’utiliser simultanément deux émetteurs avec un même récepteur.

  • Une trop grande proximité dans les fréquences utilisées par deux systèmes sans fil risque de générer des interférences rendant les rendant tous deux inutilisables.

  • La plage maximale d’utilisation d’un système va de 30 m (100 pi) dans les lieux fermés et bondés à 300 m (1000 pi) à l’extérieur.

  • Les systèmes sans fil à réception en Diversity ont généralement une meilleure plage d’utilisation que les systèmes à réception sans Diversity.

  • Les récepteurs sans fil doivent disposer d’une ou de deux antennes extérieures, et aucun obstacle ne doit obstruer la communication entre les antennes et l’émetteur.

  • Les problèmes du sans fil : panne totale, plage d’utilisation limitée, signal audio déformé et brouillage, sont le plus souvent imputables à des piles d’émetteurs faibles ou usées.

  • N’utilisez que des piles alcalines de qualité. Les autres piles disposent d’une durée de vie beaucoup plus courte, risquant d’entraîner une foule d’autres problèmes.

  • Comme il est plus facile de se rapprocher accidentellement des hauts parleurs, l’accrochage acoustique survient plus fréquemment avec des microphones sans fil qu’avec des microphones à fil.

  • Les émetteurs des microphones sans fil ont une très faible puissance de sortie et ne constituent nullement un danger. Néanmoins, il peut arriver qu’une source d’énergie RF interfère avec le fonctionnement normal des pacemakers ou défibrillateurs automatiques. On ne doit jamais porter un émetteur de poche à proximité de tels appareils médicaux. Il importe cependant de mentionner que ces risques d’interférences avec ce type d’appareils cessent dès qu’on éteint la source émettrice.