Pourquoi opter pour un système sans fil?

Dans bien des cas, l’utilisation d’un câble pour connecter un microphone à un autre équipement audio ne convient pas ou s’avère difficile. Les câbles sont inesthétiques, limitent le mouvement des interprètes qui risquent, en outre, de marcher dessus ou de s’y prendre les pieds, avec tous les embarras imaginables. Sur une scène de théâtre, le fait de devoir traîner un câble de microphone n’est même pas envisageable. Dans d’autres cas : compétitions sportives, conférences de presse et grands rassemblements de foules, les câbles de microphones ne sont pas pratiques.

Les microphones sans fil fonctionnant par transmission radio remplacent alors les microphones à fil. Un système de microphones sans fil se compose d’un microphone, d’un émetteur radio miniature et d’un récepteur. L’émetteur fonctionne un peu comme une petite station de radio FM. De façon similaire, le récepteur du microphone sans fil ressemble à un synthétiseur FM ou à un appareil de radio FM. Néanmoins, la plupart du temps, le récepteur ne peut recevoir qu’un seul signal, celui d’un émetteur particulier. De plus, les émetteurs sans fil fonctionnent à piles, afin d’être complètement portables.

Il existe deux grands types d’émetteurs pour microphones sans fil : les émetteurs à main et les émetteurs de poche. Les émetteurs à main ressemblent de l’extérieur à des microphones de chant et comprennent une capsule, un émetteur et une pile par boîtier.

Les émetteurs de poche, insérés dans des boîtiers rectangulaires, se placent dans une poche, s’accrochent à la ceinture ou se dissimulent à même le corps. Ils comprennent un émetteur, une pile et un petit connecteur de microphone. Les émetteurs de poche s’utilisent le plus souvent avec des micros-cravates attachés aux vêtements ou cachés près de la bouche ou sur un serre-tête. On installe souvent des systèmes sans fil sur les instruments de musique, en utilisant des émetteurs de poche et des microphones spéciaux ou des câbles adaptateurs pour instruments.