Augmentation de la portée

La portée de fonctionnement constitue rarement un problème pour les microphones sans fil d’Audio-Technica. L’équipement A-T est conçu et fabriqué avec soin et précision et dispose d’une confortable marge de sécurité. Dans la plupart des cas, la portée s’avère plus qu’adéquate, même dans les conditions peu favorables. Dans les situations difficiles ou lors d’applications hors de l’ordinaire, un surplus de portée peut s’avérer primordial. Heureusement, quelques précautions simples et tombant sous le sens permettent d’augmenter la portée.

  • Un meilleur équipement. L’achat d’un équipement de meilleure qualité constitue l’une des meilleures manières d’augmenter la portée. Les systèmes plus coûteux donnent presque toujours des résultats supérieurs, y compris une portée utile plus grande.

  • Des systèmes en Diversity Les récepteurs de ce type sont conçus pour atteindre une portée maximale. Dans les applications sans fil, les récepteurs en Diversity ont une portée dix fois supérieure à celle des récepteurs sans Diversity. Ceci s’explique par le fait que les pertes de niveau dues à la propagation par trajet rendent un système sans Diversity rapidement inutilisable bien avant que le signal ne s’affaiblisse trop pour empêcher la réception d’un système en Diversity.

  • Des piles alcalines de bonne qualité N’utilisez que des piles alcalines supérieures et de marques connues. Les autres types de piles n’offriront peut-être pas la puissance suffisante pour l’émetteur. Évitez tout spécialement les piles rechargeables, car leur tension de sortie inférieure réduit la puissance de l’émetteur. N’utilisez que des piles neuves, n’ayant jamais servi. Les piles utilisées ont non seulement une durée de vie plus courte, mais la puissance de l’émetteur diminue sensiblement lorsqu’elles sont presque déchargées.

  • Un choix de fréquences judicieux Sélectionnez des fréquences sans brouillage. Car toute interférence, perceptible ou non, réduit systématiquement la portée. Les signaux brouilleurs limitent souvent la sensibilité du récepteur, lequel ne parvient pas à recevoir le signal choisi. Vérifiez que les fréquences respectent l’espacement minimal requis par le système.

  • N’abusez pas du silencieux Si, pour éliminer le bruit, il faut régler le silencieux à un niveau dépassant la moyenne, vous avez à résoudre un problème de brouillage. Un réglage trop élevé du silencieux réduit grandement la portée, parfois d’un tiers. Les dispositifs numériques : ordinateurs et unités de traitement de signaux produisent souvent des radiofréquences brouillant les signaux des récepteurs sans fil ou exigeant un réglage élevé du silencieux. Pour garantir une portée maximale, de tels dispositifs doivent être installés aussi loin que possible des récepteurs et se situer impérativement à plus de 60 cm (24 po) du récepteur sans fil.

  • Éloignez les émetteurs des récepteurs Les autres émetteurs sans fil ne devraient pas être à proximité des antennes réceptrices. Car de puissants signaux sur les fréquences voisines risquent de surcharger les circuits RF, réduisant la sensibilité et la portée même s’ils ne créent pas d’interférence. On ne devrait jamais utiliser d’autres dispositifs RF, tels que les émetteurs-récepteurs, à proximité des récepteurs sans fil. Il faut aussi s’attendre à une réduction de la portée si la bande de fréquence voisine est utilisée par des émetteurs de télévision.

  • Recourez à des antennes à distance Si les récepteurs sont montés sur racks, utilisez ce type d’antenne. La structure métallique du rack bloque partiellement les signaux RF et réduit d’autant la portée. N’entassez pas les récepteurs les uns sur les autres ou côte à côte sans antenne à distance. Dans tous les cas, mieux vaut éviter l’entassement des récepteurs en raison des « fuites » RF. L’entassement des récepteurs implique un trop grand rapprochement des antennes pour fonctionner efficacement. Si ces dernières se touchent, non seulement cela réduit sensiblement la portée, mais cela augmente le risque de brouillage. Pour obtenir des résultats optimums, les antennes reliées aux différents récepteurs doivent être séparées d’au moins 45 cm (18 po) pour le VHF et de 15 cm (6 po) pour l’UHF.

  • Installez les antennes en hauteur Aussi haut que possible et à au moins 2,5 m (8 pieds) au-dessus du sol, en prenant soin de ne pas trop les rapprocher des éclairages et structures des plafonds suspendus et autres objets métalliques. Ne les placez pas non plus sur les murs en raison des canalisations, câbles, treillis de plâtrage ou poteaux métalliques encastrés. Assurez-vous qu’aucun obstacle ne gène la communication entre les antennes réceptrices et l’émetteur. La présence d’objets métalliques entre l’émetteur et les antennes, même légèrement de biais, aura souvent tendance à réduire la portée.

  • N’entortillez pas le câble de l’émetteur En ce qui a trait aux émetteurs de poche VHF, n’enroulez pas le câble du microphone inutilisé autour du boîtier. Cela risque de limiter grandement leur portée car le câble du microphone sert d’antenne et le signal RF s’en trouve ainsi raccourci. Pour cette même raison, il ne faut pas enrouler ni entasser le câble du microphone à moins de 45 cm (18 po) des émetteurs. Dans le cas des émetteurs UHF, il faut bien séparer le câble du microphone de la petite antenne fouet.

  • Installez l’émetteur le plus haut possible L’antenne de l’émetteur de poche doit se trouver aussi haut que possible sur l’utilisateur. Dans le cas des émetteurs VHF, on fera remonter le câble du microphone sur l’arrière de l’épaule pour le faire redescendre à l’avant du corps afin d’améliorer la portée. La hauteur revêt moins d’importance pour les antennes des émetteurs UHF, mais pour obtenir une portée maximale, il est préférable de placer l’émetteur aussi haut que possible. Néanmoins, on ne doit jamais placer un émetteur de poche à proximité d’un pacemaker ou d’un défibrillateur automatique car les ondes RF risquent d’interférer avec leur fonctionnement.

  • Entretenez l’équipement N’oubliez pas que l’équipement sans fil requiert un entretien, spécialement si la portée semble se réduire avec le temps. Si l’équipement date de plus d’un ou deux ans, qu’on l’a beaucoup utilisé ou « maltraité », une révision s’impose pour qu’il retrouve sa performance d’origine. Les réglages internes des émetteurs et récepteurs sans fil sont exposés aux chutes, utilisations négligentes, ou à l’usure mécanique, limitant la portée ou créant d’autres ennuis.